Anastasia
. par Tiroots .

Anastasia, je n’ai jamais vraiment connu
D’aussi beaux soupirs
Que les cris béants de ton corps nu

De mes cauchemars, je ne retiens
Que tes deux seins
Quand ils explosent entre mes mains

Anastasia, je n’ai jamais connu
D’aussi belles noyades
Que tes larmes sourdes
Tandis qu’elles pleuvent
Tombent en cascade

De mes envies
De toutes nos nuits
Je dis qu’il faut en faire toute la vie
Enfer et paradis

Anastasia
Aime-moi longtemps
Aime-moi souvent
Aime-moi autant que le diable m’emporte dans le vent

Anastasia,
Je n’ai jamais su faire l’amour
Anastasia,
J’ai préféré tuer toujours

Je prends mon couteau dans la main
Je tire le corps sur le chemin
Et encore ce n’est rien, à côté de mon chagrin

Anastasia, anesthésie, c’est évident
Quand je te prends le soir
Entre le lit et l’accident

Je crie au sourd
Je crie au sang
Le vide a peur du noir autour
C’est un enfant qui t’appelle au secours

Anastasia,
Aime-moi pourtant
Aime-moi vraiment
Aime-moi autant que le diable m’emporte dans le vent

Anastasia,
Ta langue est comme une herbe folle
Elle prend le vent
Et pose caresse sur mon épaule

De toutes les femmes
De tous les hommes
Que j’ai connu
Tu es la seule
À qui j’ai fait
La promesse de vivre nu

Anastasia, je t’ouvre ma peau
Donne-moi la tienne
Il n’y aura jamais
D’autre drapeau, ni d’autre haine

Que le feu saillant de nos deux corps
L’amour à mort avant qu’elle ne vienne
Tu es bien la seule
À pouvoir lui cracher à la gueule

Anastasia…

. Paroles et musique : Olivier Dargellès .

Partager

.

Chanson