La chanson arrive bientôt

Rejoindre la plaine
. par Monsieur Mèche .

De la lumière au fond d’un creux
De la lumière à petits feux
Quand il fait soir
Quand vient le sombre
Ouvre tes yeux

Tu désespères au fond d’un puits
Tu désespères, et même si…
Quand il fait noir
Quand revient l’ombre
Ouvre ta vie

De la misère à qui en pleure
De la misère à qui en meurt
Quand il se fait tard
Quand vient et tombe
La foudre, et la pluie

Descends le fleuve
Et rejoins la plaine
Pourvu que ta peau neuve
Quitte la peine et l’ennui
Choisis ton emblème
Refais ton nid
Il ne sera plus question de se pendre à minuit

De la prière à la nuit blanche
De la prière jusqu’à soi, qui penche
Quand il se fait rare
Que viennent en nombre
Les justes revanches

Descends le fleuve
Et rejoins la plaine
Pourvu que ta peau neuve
Quitte la peine et l’ennui
Choisis ton poème
Renais ta vie
Il ne sera plus question de se rendre en Sibérie

Et même si l’hiver aux quatre saisons
Même si l’hiver avait raison
Quand il te fait croire
Que va et vient et gronde
L’avalanche sur ta maison

Descends le fleuve
Et rejoins la plaine
Pourvu que ta peau neuve
Quitte la peine et l’ennui
Choisis ton emblème
Refais ton nid
Il ne sera plus question de se pendre à minuit
Il ne sera plus question de se rendre en Sibérie
Il sera juste question de renaître ta vie

. Paroles et musique : Olivier Dargellès .

Partager

.

Chanson Chanson française