La chanson arrive bientôt

La vie devant soi
. par Xavier Biscotte .

J’ai connu sous la pluie
Un feu qui brûle
Un arc-en-ciel
De la lumière bleue, l’envie
Qui donne aux joues des étincelles

J’ai vu comment, sans un seul cri
Sans un calcul, et sans effort
Mon cœur a su refaire sa vie
Après avoir cru être mort

J’ai connu sur la route
Bien des chemins au bord des larmes
Des accidents sur l’autoroute
Le cri des morts…
Messieurs, Mesdames…

J’ai vu comment, sans un seul pli
Sans même un drame, et sans douleur
Ma vie a retrouvé son corps
Quand elle a embrasé son cœur

Faut-il vraiment savoir comment ?
Faut-il vraiment savoir pourquoi ?
Laissons-la faire tout simplement
On aura toujours, toujours la vie devant soi

J’ai connu contre le mur
Des coups de poing, des coups de sang
De la misère et la torture
Le goût de rien sur du pain blanc

J’ai vu comment, et à tout prix
À cent pour cent, et à coup sûr
La vie nous redonne du temps
Du baume au cœur sur nos blessures

J’ai aussi connu sous le vent
Sous la tempête, et la colère
Des heures perdues et des jours sans
Quand même un poète meurt en hiver

J’ai vu comment sur un simple oui
Sans peine, et surtout si habile
La vie nous enlève nos chaines
Et nous libère de notre exil

Faut-il vraiment savoir comment ?
Faut-il vraiment savoir pourquoi ?
Lâchons l’affaire, j’ai le sentiment
Qu’on a toujours la vie devant soi

Enfin,
J’ai connu sous la banquise
Un petit rien, mais qui fait tout
Quand un soleil te déguise
Et te revient, comme un atout

J’ai vu comment la vie, si belle
Jamais pareille et toujours grande
De tout son cœur, et sous son aile
Finit toujours par nous reprendre

. Paroles et musique : Olivier Dargellès .

Partager

.

Chanson française