Léa
. par Tiroots .

Il y a souvent une belle histoire qui se raconte
Quand il n’y a plus rien à se dire
Un mot de près, un mot de loin, le seul qui compte
Le mot d’après c’est : le souvenir

Il y a l’image que l’on retient du bout des yeux
Quand il n’y a plus rien à voir
Une photo de près, une photo de loin
Ton regard
Notre portrait retrouvé au hasard

Il y a aussi ce parfum flou et si curieux
Qui nous revient quand le temps change
Une fleur par ci, un cœur par-là, la bague au doigt
Mon ange
Le flacon se vide, et s’évaporent nos jours heureux

Et c’est trop facile de dire qu’après tout ça, Léa
Tu ne pourras plus jamais rien faire de beau, c’est faux
Ce n’est pas simple de faire avec les hauts les bas, Léa
Mets ton cœur encore au combat
Ô combien il bat bien, fort, bien jour
Autour de toi, Léa, l’amour en pleurs, en creux, encore le faire une dernière fois

Il y a toujours une drôle d’ambiance à la fin du voyage
Quand il n’y a plus rien à vivre
Un mot gentil, un geste facile, une dernière danse
Et là Léa, encore, cet éclair qui nous délivre de l’orage

Il y a il y avait, et le temps est passé
Quand tout à fait vrai, il n’y a plus rien de vrai
Il y a beau se redire un lac, la mer ou bien les océans
Si un poème éclot, c’est en oubliant je t’aime

Mais c’est trop facile de dire qu’après tout ça, Léa
Tu ne pourras plus jamais rien faire de beau, c’est faux
Ce n’est pas simple de faire avec les hauts les bas, Léa
Mets ton cœur encore au combat
Ô combien il bat bien, fort, bien jour
Autour de toi, Léa, l’amour en pleurs, en creux, encore le faire une dernière fois
Autour de toi, Léa, l’amour sans peurs, en bleu, encore une fois la première fois

. Paroles et musique : Olivier Dargellès .

Partager

.

Chanson